C’est l’événement-phare du moment, MP2018, la manifestation culturelle qui va faire vibrer la région pour les 7 mois à venir, surfe sur le succès de la précédente édition Marseille-Provence 2013.

La manifestation est financée pour moitié par des fonds privés, dès lors la recherche de mécènes a été un enjeu primordial pour les organisateurs. « Nous avons un seul sponsor, Delta assurances, le reste ce sont des mécènes, 70 au total, répartis selon plusieurs niveaux d’investissement», explique AlethMandula, chargée du mécénat à MP2018. Il y a les « partenaires » avec des enveloppes de 100 000€ à 300 000€, des « donateurs » pour plus de 50 0000€. « Lors du forum des entrepreneurs à Luminy en septembre dernier, nous avons lancé l’offre supporters pour toucher aussi des TPE et PME », poursuit la responsable. Cette offre « supporters » permet de devenir mécène à partir de 5000€.

« A cette occasion, beaucoup de nouveaux qui n’avaient jamais fait de mécénat nous ont rejoints », se félicite AlethMandula. Comment les convaincre ? « Il y a l’argument du contenu : c’est l’événement-phare de l’année 2018 dans notre région. Le soutenir, c’est presque un acte citoyen. Ensuite, il y a la défiscalisation qui est très importante », détaille-t-elle.

En effet, le mécénat (à ne pas confondre avec le sponsoring) permet au donateur de bénéficier d’une réduction d’impôts à hauteur de 60% du montant engagé dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaire annuel. « Quand on donne 10 000€, le coût réel de l’opération revient à 4000€ », résume la chargée du mécénat.

 

En échange, les mécènes reçoivent des contreparties telles que la présence de leur logo sur le site MP2018, sur le dossier de presse, des invitations, la possibilité de privatiser des lieux… Ces contreparties_ détaillées dans une convention de mécénat_ ne peuvent représenter plus de 25% du montant investi.

 

Enfin autre possibilité de partenariat intéressante, le mécénat en nature ou en compétence. « Le transporteur Naptourisme a mis à disposition des navettes pour la presse lors du week-end d’ouverture, France Galva a galvanisé les passerelles du J1, Sun made films a réalisé notre film promotionnel », énumère AlethMandula. Et tous ces dons en compétence aussi peuvent être défiscalisés.